top of page

Stoppons la pression! Message d'une "ex-Kalla"


Bonjour à toutes, Aujourd'hui j'ai décidé d'ouvrir un peu mon coeur à vous toutes. Non pas parce que j'aime raconter mon histoire mais parce qu'elle contient des messages qui peuvent apporter à la communauté. Il y'a quelques années, à l'âge de 21 ans, j'ai officialisé avec celui qui était mon Hatan. J'étais tellement heureuse, un peu dans les nuages même... Les messages affluaient dans mon téléphone et j'étais vraiment aux anges. Malheureusement, les choses ne se sont pas enchaînées comme prévu... et d'un commun accord avec mon "Hatan" nous avons décidé de rompre. J'étais détruite. Mais étrangement, ce qui me faisait le plus de peine n'était pas la rupture en elle même mais le regard des autres et les réflexions que je devrais affronter. J'avais si honte de l'annoncer à qui que ce soit, honte qu'on dise de moi "La pauvre!", Honte qu'on me regarde avec pitié.

Et cette crainte du regard des autres a fait de cette période une de plus éprouvante de ma vie. Je m'imaginais tous les scénarios possibles, les réponses que je devrais donner autres autres.... Ça me rendait folle! Et puis, au bout de quelques jours, la chose s'est sue. Et la j'ai craqué. Extérieurement je faisais mine que tout allait bien et que ça arrive ce genre de choses. Mais au fond de moi, quelque chose s'était brisé. J'étais stupéfaite de voir que en si peu de temps, tout Paris était au courant, et que j'ai même eu le droit à différentes interprétations et rumeurs.... Il y'avait aussi des filles qui venait me parler par pitié, d'autres qui faisaient mine de ne pas savoir pour que j'aborde le sujet en premier...

Et la, j'ai plongé dans une profonde déprime, une petite dépression. Et oui, les personnes dépressives sont parfois jeunes et souriantes. Finalement, avec l'aide de D. qui m'a orienté vers de bons thérapeutes, j'ai pû me reconstruire petit à petit et avancer avec assurance et optimisme dans ma vie.

Pourquoi j'écris ce message ?

Cette sombre période m'a fait prendre conscience d'un des maux dont souffre la communauté : La pression communautaire. Oui, la pression est présente dans tous les cercles, mais lorsque l'on vit dans une communauté restreinte, c'est encore plus fort. La pression de "rentrer dans le moule", faire le parcours parfait, sans difficultés, sans embûches et surtout sans quoi que ce soit qui puisse être différent de ce que l'on entend habituellement. Hors non! La vie n'est pas la recherche de la perfection, de faire comme tout le monde, de décevoir personne. Nous avons toutes un parcours unique et c'est ça qui fait notre beauté ! Ne laissez personne vous mettre de la pression: "Alors, c'est pour quand le Hatan"? "Alors, petit bébé en vue?", "Alors c'est pour quand la Chlihout ?" et j'en passe. Ces remarques peuvent détruire! Nous ne savons pas ce que la personne traverse, ni ses combats, priorités. Laissons chaque personne se construire comme elle l'entend sans vouloir toujours mettre son petit grain de sel. Et si jamais vous entendez une rumeur ou un évènement sur une personne, je vous en supplie, ignorez au lieu de le diffuser. Dans mon cas, toutes ces rumeurs et réflexions m'ont plongé dans une dépression, et D. Seul sait que si j'étais pas tombé sur le bon thérapeute, je ne serais peut être pas la aujourd'hui.... Vous pouvez penser qu'il est impossible de changer la mentalité de la communauté. Je ne suis pas d'accord. Dans mon histoire, si une seule personne avait décidé d'ignorer les rumeurs et de ne pas les diffuser lorsqu'elles ont débuté, la chaîne malsaine de serait brisé. Oui, chacune a le pouvoir d'amener un peu plus de bienveillance et de compréhension et encore plus à présent dans ce contexte difficile. Merci à Hassidot de m'avoir permis de m'exprimer anonymement et faire passer mon message. Je souhaite que du bonheur et de l'épanouissement à chacune de vous, construisez vous, ressourcez vous, épanouissez vous sans réfléchir à ce que diront les autres. Votre parcours est unique, ne vous donnez pas comme challenge d'atteindre le parcours lisse et parfait. Donnez vous comme objectif de vivre à fond chaque étape de votre vie et d'apprendre de chaque chose.


Signé, une ex-Kalla libre.

788 vues0 commentaire

Comments


bottom of page