top of page

4 astuces pour réussir a mieux prier


Je suis une rêveuse.


D'un côté c'est bien, car je ne m'ennuie jamais. Si je me retrouve dans une conférence ennuyeuse, ou coincé dans une longue file d'attente au supermarché, mon esprit prend son envol, rêvant de projets sur lesquels je travaille, ou en composant des lettres ( bon j'avoue des e-mails) à des amies.


L'inconvénient de la rêverie est que parfois je me retrouve à des kilomètres de l'endroit où je veux être. Un défi auquel je suis confronté est de me concentrer lors de la prière. Je suis religieuse et en ce qui concerne la prière - je prie Shaharit, la prière du matin, et Minhah, la prière de l'après-midi.

J'aime prier. Je ressens une connexion spéciale avec le Créateur du Monde et je trouve la prière passionante et réconfortante. Je sais que D.ieu m'écoute vraiment, aussi petite que je sois, et que mes prières comptent pour Lui.


Cependant, je suis humaine, et parfois mon esprit vagabonde. J'ai donc développé quelques méthodes qui m'aident à rester concentrée pendant la prière:


1. Stoppez votre fil de pensée.


Je me souviens être allé à un cours au Beth 'Habad de Berkeley quand j'étais étudiante, il y a plus de trente ans. L'enseignante, Rebbetzen Leah Drizen, a déclaré que lorsque vous devenez distrait pendant la prière et commencez à penser à d'autres choses, vous pensez peut-être que vous devriez diriger ces pensées vers Hashem.

Par exemple, a-t-elle dit, si vous commencez à penser à faire du shopping, vous pourriez vous dire: "Je penserai à mettre des bougies de Shabbat sur ma liste de courses." C'est une erreur, a déclaré le Rebbetzen. La chose à faire est d'arrêter et de vous rediriger vers les mots de prière.


2. Pointez votre doigt.


Quand j'étais petite, je m'asseyais à côté de ma mère pendant la prière, et elle tenait ma main, et pointait chaque mot du livre de prières avec mon doigt. Maintenant, je pointe les mots moi-même pour rester concentré. Je ne fais pas ça tout le temps, mais quand je me sens distraite, ma "pratique" favorite est de le faire.


Traditionnellement, nous couvrons nos yeux lorsque nous disons la prière de Shema afin que nous puissions vraiment nous concentrer avec la Kavanah, la bonne intention. Comme je n'ai pas toutes les prières mémorisées, il ne serait pas raisonnable de toujours garder les yeux fermés. Mais j'ai trouvé que la méthode de pointage m'aide à me concentrer.


3. Si vous échouez, souriez et continuez.


Parfois je vacille. Mais même quand je le fais, j'essaie de garder la négativité à distance. On a le commandent de «Ivdou et Hashem B’simha», «Servez D.ieu avec joie.» Comment puis-je faire ça quand je suis ennuyé par moi-même? J'essaie une autre astuce inspirée de ma mère.


Elle m'a dit que lorsque vous souriez, cela s'inscrit dans votre cerveau. Même si votre cœur est malheureux, c'est comme si le sourire déposait de l'argent sur le compte bonheur de votre cerveau. Alors quand je me sens frustré - par quoi que ce soit - je souris, et je sens le subtil changement d'humeur. Je n'essaie pas de penser à d'autres choses pour me motiver, mais je souris en me recentrant sur les mots dans mon livre de prières.


4. Choisissez une prière sur laquelle vous concentrer


Une amie m'a dit récemment qu'au lieu d'essayer de prier toute la Amidah, la «prière debout», avec Kavanah, elle a fait un effort supplémentaire pour se concentrer sur chaque mot du premier paragraphe.


Le paragraphe commence, "Béni sois-tu, Hashem, notre D... , et le D.... de nos ancêtres, D... d'Avraham, D.... d'Itshak et D.... de Yaakov."

Pourquoi la bénédiction ne dit-elle pas: "D.ieu d'Avraham, Itshak et Yaakov directement?" Pourquoi les trois sont-ils séparés?

J'ai entendu une fois que c'est parce que D.ieu avait une relation différente et spéciale avec chacun de nos ancêtres. Chacun d'eux s'est approché de Lui à sa manière, avec Avraham instituant la prière du matin, Itshak la prière de l'après-midi et Yaakov la prière du soir.


L'Amidah nous rappelle, non seulement la grandeur et la bonté de D.ieu, mais aussi qu'Il se connecte à chacun de nous individuellement. Nous pouvons chacun l'approcher par la prière, non seulement avec les prières de nos livres de prières, mais aussi avec les prières personnelles de nos cœurs!


Jolie Greiff for Chabad.org

169 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page